Google Analytics vous avertit quand votre site est spammé

Google Analytics s’agit d’un service accessible gratuitement. Il vous permet de mener à bien l’analyser d’audience de votre site web. Il se met aussi en oeuvre pour effectuer une analyse des applications utilisées par la plupart des sites internet. En matière de rentabilisation de son nouveau produit Analytics, Google privilégie l’utilisation d’autres services, comme AdWords. Google Analytics est aussi disponible en version premium. CCette version payante est, en effet, mise à disposition des grandes entreprises ainsi que des agences web. Elle leur permet d’analyser des données d’audience pour une page web.

Les analyses de spam de Google Analytics

google-analytics.jpg

Presque tous les sites internet ont déjà été sujets à des visites inhabituelles ou des visites SPAM. Elles sont issues des sites référents. Ces plateformes lancent des visites de votre page web via des robots. Ces sites référents pourront ainsi vous apporter des faux trafics, ce qui est loin d’être bon pour le développement de vos activités. Pour éviter ces fausses visites, Google Analytics intervient. Cette application vous permet de détecter les visites provenant des robots. Elle vous offre aussi l’occasion de détecter les sources de ces visites non désirées.  Même si elles ne sont pas dangereuses pour un site, elles diminueront ses statistiques. Elles ne sont pas à l’origine des logiciels malveillants. Toutefois, elles laissent de traces de leur passage. Voilà pourquoi l’idéal reste de les analyser à l’aide d’une application efficace, dont Google Analytics.

Une augmentation du nombre de sites spammés en 2015

Les chiffres en 2015 démontrent la nécessité de recourir au service gratuit Google Analytics. En effet, par rapport en 2014, les spécialistes du web ont constaté une augmentation jusqu’à 180 % des spams. Les sites deviennent ainsi  à la fois peu informatifs et de mauvaise qualité. Il vous est donc conseillé de vous protéger sur le web et de prendre les mesures adéquates, notamment l’utilisation de Google Analytics.